Peeling visage Paris

Peeling visage

peeling visage paris peeling paris peeling avant apres peeling dermatologue medecine esthetique visage chirurgien plasticien paris 16 1

Définition et indications des peelings chimiques

Les peelings chimiques du visage sont des séances de traitement par application d’une substance chimique, souvent acide, destinée à détruire une partie superficielle de la peau (exfoliation) afin d’en stimuler la réparation pour obtenir différents effets thérapeutiques. Par définition, cette destruction doit s’accompagner d’une desquamation : « to peel » signifie peler en anglais. Mais en pratique certains peelings très légers ou destinés aux peaux foncées n’entrainent pas de desquamation.

 

Les peelings peuvent également être indiqués dans d’autres régions du corps (dos des mains, décolleté par exemple) mais les résultats y sont plus aléatoires.

 

On peut distinguer les peelings par leurs compositions chimiques, leurs niveaux d’action sur la peau, leurs intensités ou leurs indications :

 

Profondeur d’action des peelings

 

  • Les peelings superficiels dit « légers » traitent les anomalies épidermiques, il s’agit des peelings d’acide de fruits, d’acide salicylique ou encore d’acide trichloracétique peu concentré
  • Les peelings moyens atteignent le derme papillaire, principalement représenté par l’acide trichloracétique concentré (TCA supérieur à 20%)
  • Les peelings profonds dit « fort » qui atteint le derme profond (réticulaire) : peeling à base de phenol, TCA supérieur à 50%.

 

La profondeur d’action d’un peeling dépend également d’autres facteurs que sa formule chimique et sa concentration, dont : la finesse de la peau du patient, son état de santé, la zone traitée, la préparation pré-peeling, la technique d’application (friction, occlusion), la quantité de produit, la durée d’application, le nombre d’applications.

 

Plus un peeling est profond, plus les résultats sont intenses, plus les suites sont lourdes et le risque de complications élevé. Ainsi, il est souvent préférable de re-traiter plutôt que prendre le risque de sur-traiter.

 

Indications esthétiques des peelings 

 

  • Traitement des rides superficielles
  • Traitement de l’heliodermie, c’est à dire du vieillissement solaire des peaux claires (lentigos, kératose, ridules)
  • Traitement des hyperpigmentations post-inflammatoires et du melasma (« masque de grossesse »)
  • Diminution des cicatrices d’acné, contrôle d’une acné rétentionnelle
  • Diminution des rides d’expression
  • Restauration de l’éclat de la peau
  • Traitement des peaux graisses, resserrer les pores de la peau

 

Contre-indications des peelings

 

  • Grossesse, allaitement
  • Infections cutanées en cours, herpès du visage en poussée
  • Antécédent allergique grave ou évolutif
  • Maladies auto-immunes, diabète déséquilibré
  • Maladies de système
  • Prise d’anticoagulant ou anti-inflammatoire
  • Traitement par Roaccutane® en cours, poussée de dermatose faciale
  • Exposition solaire récente, bronzage récent
  • Phototype foncé pour les peelings moyen et fort
  • Problème de cicatrisation connu
  • Patient(e) non compliant(e)
  • Problème de santé cardiaque, rénal ou hépatique (peeling au phénol)

 

Alternatives aux peelings

 

  • L’héliodermie, les rides et les cicatrices superficielles peuvent également être traitées par resurfacing laser et notamment par laser fractionnées ablatifs ou non.
  • Les lésions pigmentaires peuvent être améliorées par utilisation de différentes préparations à base d’acide rétinoïque, d’hydroquinone et de cortisone (préparations de Kligmann) et de traitements lasers pigmentaires.

 

Le traitement par peeling comprend toujours 3 étapes

 

  • La phase pré-peeling : permet une pénétration adéquate du peeling et diminue le risque de complication pigmentaire,
  • La phase d’application du peeling chimique,
  • La phase post-peeling : application de produit cicatrisation et protection solaire adéquate.

Avant le peeling

Consultation

 

La consultation précédent le peeling est un temps primordial permettant d’entendre la demande des patient(e)s, de pratiquer l’examen clinique, de rechercher les contre-indications, de choisir ensemble le traitement de plus adapté et d’en expliquer les principes, les bénéfices attendus mais également les suites et potentielles complications.

 

Une bonne connaissance de la physiologie de la peau et des produits utilisés est nécessaire afin de réaliser un traitement optimal et sécurisé.

 

Un plan de traitement est proposé avec le devis et la fiche de la SOFCPRE. Des photographies sont toujours réalisées.

 

Préparation de la peau

 

Elle repose sur l’application d’agents kératolytiques qui suppriment les peaux mortes (vitamine A, acide de fruits) et d’agents dépigmentants pour éviter le rebond pigmentaire (hydroquinone, acide rétinoïque).

 

En cas d’antécédent d’herpès du visage, un traitement préventif de quelques jours par aciclovir sera prescrit afin d’éviter une poussée.

 

Cette phase pré-peeling doit durer entre 7 et 20 jours en fonction du type de peeling prévu.

 

Recommandations avant l’intervention

 

  • Eviter la prise d’aspirine ou autre anti-inflammatoire dans la semaine qui précède le peeling
  • Signaler la prise d’un nouveau médicament
  • Eviter l’exposition solaire dans les semaines précédant et suivant le peeling
  • Se présenter sans maquillage
  • Se procurer à l’avance les produits nécessaires pour la phase post-peeling
  • Re-programmer le peeling en cas d’infection ou d’éruption cutanées

Déroulement du peeling chimique

La plupart des peelings s’effectue sans anesthésie au cabinet. La durée du geste est d’environ 20 minutes.

 

La peau est démaquillée si besoin. On réalise un nettoyage astringent de la peau en insistant sur le front, autour du nez et devant les oreilles.

 

Les peelings chimiques se présentent sous différents aspects, le plus souvent des préparations fluides ou en gel, appliquées à l’aide de cotons-tiges ou de pinceaux.

 

Plusieurs applications peuvent ainsi être réalisées.

 

La douleur est variable et dépend du traitement réalisé. Elle se résume le plus souvent à une sensation de brûlure plus ou moins intense et calmée par l’utilisation d’un éventail ou d’un ventilateur.

 

En fin de traitement, une crème apaisante et cicatrisante est parfois appliquée d’emblée. Dans d’autres cas, un produit présent sur la peau devra être rincé à l’eau quelques heures après le peeling.

Les suites après un peeling

Les peelings superficiels n’ont habituellement pas de conséquence sociale.

 

Une éviction sociale de quelques jours est conseillée après un peeling moyen en raison de la présence de peaux mortes ne devant pas être arrachées et de l’application de crème.

 

Pendant la semaine suivant le peeling, les soins reposeront sur l’application multi-quotidienne d’une crème cicatrisante et émolliente.

 

La desquamation fine induite par le TCA dure quelques jours et ne doit pas être accélérée en arrachant les peaux mortes en raison du risque infectieux et cicatriciel.

 

Il est fondamental d’éviter une exposition solaire franche dans les premiers mois qui suivent la réalisation d’un peeling chimique afin d’éviter un rebond pigmentaire.

 

Il est raisonnablement possible d’effectuer 2 à 3 peelings légers ou moyens par hiver.

 

Ces peelings sont ensuite suivis d’une phase d’entretien de la peau associant hydratation profonde (mesolift), traitement kératolytique, protection solaire.

Cas particulier du peeling profond (phénol)

Les peelings au phénol peuvent donner des résultats spectaculaires sur le traitement des rides et ridules, mais également des cicatrices d’acné et autres lésions disgracieuses du visage.

 

Mais le phénol nécessite une formation spécifique en raison de sa toxicité potentielle et du risque d’arythmie cardiaque lors de traitement étendu du visage.

 

Ce peeling s’effectue en salle blanche ou au bloc opératoire, sous sédation ou sous anesthésie générale pour éviter les douleurs. Une surveillance cardio-tensionnelle et oxymétrique est nécessaire. Un bilan biologique pré-opératoire permet de dépister une insuffisance rénale ou hépatique qui pourrait augmenter la toxicité du phénol. Une perfusion est souhaitable pour l’expansion volémique.

 

Le traitement doit être progressif, par exemple zone par zone, permettant ainsi l’élimination progressive du produit entre deux zones traitées.

 

Les suites du peeling au phénol sont lourdes, une éviction socio-professionnelle est indispensable :

  • Réalisation d’un pansement occlusif au Micropore en fin d’intervention, qui sera gardé 24 à 48 heure,
  • Aspect monstrueux le jour de l’ablation du pansement occlusif ; œdème du visage très impressionnant et suintant, avec piqueté hémorragique. Les paupières sont boursoufflées.
  • Mise en place immédiate d’un masque jaune, application au pinceau d’une préparation de thymol iodé.
  • Le masque sera conservé environ 8 jours puis ramollit à l’eau et à l’aide d’un émollient.
  • La peau apparait cicatrisée mais très rouge et nécessite d’être hydratée et protégée.
  • Le retour à un aspect normal est donc progressif et peut nécessiter un maquillage à dominance verte pour masquer la rougeur qui peut durer plusieurs mois.

Peelings chimiques à visée esthétique : prix

Les peelings à visée esthétique ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

  • Le tarif est à de 250 euros pour une séance de peeling à l’acide glycolique.

 

  • Le tarif est de 350 euros pour une séance de peeling au TCA.

 

  • Le tarif est de 450 euros pour une séance de peeling dépigmentant.

 

  • Le peeling au phénol est au tarif de 1800 euros pour la lèvre ou une autre zone.

 

  • Le peeling au phénol est au tarif de 6500 euros pour le visage entier.

Complications des peelings chimiques

Comme après toute intervention, des complications sont possibles pendant ou après l’injection :

 

  • Allergie de contact à l’un des produits utilisés

 

  • Surinfection cutanée bactérienne nécessitant des traitements antibiotiques en urgence

 

  • Poussée herpétique

 

  • Hyperpigmentation post-inflammatoire

 

  • Rougeur persistante (érythème)

 

  • Cicatrice atrophique, hypertrophique, chéloïde

 

  • Hypopigmentation

 

  • Démangeaison persistante

 

  • Démarcation en cas de traitement partiel ou de traitement inhomogène

Contact / RDV pour peeling Paris

Protection des données & RGPD
En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande d’information et/ou de RDV formulée.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

contact chirurgien esthetique paris 16 docteur johan luce
Il ne faut pas négliger la phase préparatoire d’un peeling chimique afin d’en optimiser les résultats
Docteur Johan Lucechirurgien esthétique Paris 16

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 4

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?