Cryolipolyse

cryolipolyse avis cryolipolyse paris cryolipolyse danger cryolipolyse medecin medecine esthetique corps chirurgien plasticien paris 16 1

Définition et indications de la cryolipolyse

La cryolipolyse ou « liposuccion par le froid » est une traitement esthétique médical proposé en alternative à la liposuccion chirurgicale.

 

Il n’y a fait aucune liposuccion mais un refroidissement externe des excès graisseux pouvant induire leur résorption partielle et retardée.

 

En effet, un dispositif médical produit un froid intense (-5°C, -10°C) et localisé qui va agir directement sur la zone de graisse traitée en créant une panniculite expérimentale : les cellules de graisse (adipocytes) exposées au froid en superficie (proche de 0°C) sont inflammées vont libérer une substance appelée caspase qui va induire leur mort programmée (apoptose) puis leur élimination naturelle en quelques semaines. Une diminution de 10 à 25% de l’excès graisseux peut raisonnablement être espérée.

 

L’effet thérapeutique est obtenu après contact prolongé entre la peau recouvrant la zone de graisse et un applicateur appelé cryode qui refroidit par effet thermo-électrique (Peltier). Un système d’aspiration capture le bourrelet dans l’applicateur afin de focaliser l’action. Une membrane de cellulose et un gel de glycérine sont interposés pour créer une interface protectrice qui évite les lésions de la peau (engelures, brûlure).

 

Le CoolSculpting® commercialisé par la société Zeltiq reste la machine de référence, dont une multitude de copies plus ou moins efficaces et fiables ont été produites.

 

Avantages de la cryolipolyse :

  • Technique médicale, non invasive
  • Pas d’anesthésie générale
  • Suites simples, peu douloureuses

 

Inconvénient de la cryolipolyse :

  • Traitement long (zone par zone)
  • Traitement coûteux
  • Efficacité très inférieure à la chirurgie

 

Ce traitement ne remplace donc pas la liposuccion, il est à réserver aux demandes pour des excès graisseux modérés, chez des patients inopérables ou réfractaires à la chirurgie ou en cas de retouche de liposuccion.

Avant une séance de cryolipolyse

La consultation médicale permet de s’assurer qu’il s’agit d’une bonne indication, les principes de la séance, les suites opératoires habituelles et les complications potentielles vous seront expliqués.

 

La consultation médicale permet de préciser les antécédents, contrôler le poids et l’index de masse corporel (IMC ou BMI).

 

En cas de surpoids notable, il est conseillé de le corriger avant l’intervention afin de diminuer le risque de complications et d’améliorer le résultat final. La mise en place d’une hygiène alimentaire et sportive régulières sont alors indispensables.

 

Le chirurgien vérifie :

  • L’importance des excès de graisse,
  • La qualité des tissus cutanées : épaisseur, fermeté
  • L’absence de hernie ou d’éventration

 

On recherche les contre-indications classiques au traitement :

  • Grossesse, allaitement
  • Syndrome de Raynaud,
  • Cryogobulinémie,
  • Hernie ou éventration en cas de traitement abdominal
  • Infection de la peau, affection de la peau non traitée au niveau de la zone de traitement
  • Maladies auto-immunes, diabète déséquilibré
  • Maladies de système
  • Prise d’anticoagulant ou anti-inflammatoire

 

Les zones de cryolipolyse

 

Certaines zones se prêtent mieux à la cryolipolyse :

  • Abdomen,
  • Flancs (poignées d’amour),
  • Face externe de cuisses (la culotte de cheval),
  • Face interne des genoux
  • Double menton,

 

D’autres moins :

  • Liposuccion de la face interne des cuisses,
  • Bras,
  • Pectoraux …

 

Recommandations avant l’intervention

 

Arrêt de la prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires 5 jours avant l’intervention

La séance de cryolipolyse au cabinet

Traitement au cabinet

 

Un dessin pré-traitement est réalisé en position debout.

 

L’installation du patient doit être confortable, car chaque zone nécessite 60 minutes de traitement. Les applicateurs seront maintenus par des systèmes de sangles et ceintures avec des scratchs.

 

Des lingettes protectrices imbibées de glycérine sont appliquées sur la peau de la zone à traiter avant le placer les applicateurs qui vont créer une pression négative pour attirer l’excès graisseux entre les plaques de refroidissement.

 

Lorsque le traitement est lancé, une sensation de tension désagréable est ressentie puis la peau est insensible comme anesthésiée par le froid. Le traitement est ensuite automatisé et se terminera automatiquement. Le médecin ou son assistante vérifie à plusieurs reprises que la séance se déroule bien.

Les suites de la cryolipolyse

En fin de séance, la zone traitée apparait rouge, dure et givrée. Un massage immédiat est effectué. Il n’y aucun soin particulier à faire.

 

De petites douleurs, des bleus et des œdèmes modérées sont possibles les premiers jours.

 

Des traitements anti-douleur légers sont parfois utiles.

 

Pas d’arrêt de travail, pas d’arrêt sportif.

 

La graisse commence à se résorber au bout d’un mois.

 

Les résultats sont évalués à partir de 6 mois.

Cryolipolyse : prix et prise en charge

C’est un traitement purement esthétique, il n’y a donc aucune prise en charge possible par la sécurité sociale.

 

Le tarif est donc très variable fonction du nombre de zones à traiter, de la machine utilisée et de prix des consommable. Un devis détaillé est donc édité pendant la consultation

Complications de la cryolipolyse

Comme après une intervention chirurgicale, des complications bien que très rares, sont possibles après une séance de cryolipolyse. Elles seraient plus souvent occasionnés avec des machines de mauvaise qualité ou non conforme aux normes en vigueur :

 

  • Panniculite inflammatoire : il s’agit d’une réaction inflammatoire du tissu graisseux, qui se résorbe progressivement et le plus souvent sans séquelle (massage, anti-inflammatoires).

 

  • Brûlures par le froid (engelure) pouvant être plus ou moins profondes

 

  • Ischémie des tissus profonds par le froid (intestinale par exemple en cas de hernie ou éventration)

 

  • Imperfections : asymétrie, irrégularité, insuffisance de résultat.

 

  • Hyperplasie graisseuse secondaire : majoration d’un bourrelet graisseux dans une zone traitée par cryolipolyse, serait plus fréquente chez les patients diabétiques

Contact / RDV cryolipolyse Paris

Protection des données & RGPD
En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande d’information et/ou de RDV formulée.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

La cryolipolyse en bref

  • Traitement non invasif des excès graisseux localisés

 

  • Dispositif d’application de froid

 

  • Au cabinet, sans anesthésie
  • Durée intervention : 1 heure par zone

 

  • Suites légères
  • Résultat modéré (10 à 20% de résorption de la zone d’application)

 

  • Complications possibles malgré le caractère non invasif
contact chirurgien esthetique paris 16 docteur johan luce
La cryolipolyse est une alternative intéressante à la liposuccion chez des patients ayant conscience des résultats modérés et ne voulant pas ou ne pouvant pas bénéficier d’une chirurgie.
Docteur Johan Lucechirurgien esthétique

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes : 6

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?