Lipofilling mammaire / Augmentation mammaire avec graisse

Lipofilling avant après

  • Before-Lipofilling avant-après
    After-Lipofilling avant-après
    Avant Lipofilling avant-après Après

Avant                         Après

Définition et indications du lipofilling mammaire

La méthode la plus utilisée pour l’augmentation mammaire et la reconstruction mammaire est la pose de prothèses mammaires (ou implants mammaires).

 

Le lipofilling mammaire est une alternative aux implants qui permet d’augmenter le volume de la poitrine en réalisant des ré-injections de graisse prélevée sur la patiente par aspiration de zones donneuse (ventre, culotte de cheval, poignées d’amour).

 

En l’absence de régime amaigrissant, les résultats du lipofilling sont définitifs après une phase de résorption dans les six premiers mois suivants l’intervention.

 

Le lipofilling mammaire présente les avantages suivants :

  • Obtention d’une augmentation mammaire sans implants
  • Intervention avec cicatrices quasi-inexistantes
  • Traitement simultané de surcharges graisseuses localisées
  • Amélioration de la qualité de la peau (par exemple après une radiothérapie)

 

En revanche, le lipofilling présente les inconvénients suivants :

  • Intervention longue
  • Résultats modestes, à réserver donc aux augmentations mammaires modérées
  • Plusieurs interventions nécessaires si volume résiduel insuffisant après la phase de résorption
  • Nécessité d’une surcharge graisseuse suffisante pour le prélèvement, à déconseiller aux patientes très minces

 

Le lipofilling mammaire permet également d’améliorer la forme d’un sein (seins tubéreux par exemple) ou de compléter une augmentation ou une reconstruction mammaire par prothèse (résultat plus naturel).

 

Les dernières recommandations de l’HAS (01/2015) n’imposent pas de limite d’âge pour le lipofilling mammaire. En revanche il est déconseillé de réaliser cette intervention à visée esthétique en cas d’antécédent de cancer du sein controlatéral, de cancer de l’ovaire, d’antécédents familiaux de cancer du sein ou ovarien ou de lésions mammaires à surveiller (ACR3).

 

L’injection mammaire d’acide hyaluronique (Macrolane®), autre alternative mini-invasive aux implants mammaire est interdite en France par l’AFSSAPS depuis 2011 suite à la publication d’une étude montrant que ce produit pouvait perturber le dépistage du cancer du sein (interprétation de mammographie, palpation du sein). Par ailleurs ce produit n’est plus commercialisé. Aucun évènement indésirable grave n’ayant par ailleurs été rapporté avec ce produit totalement résorbable en 18 mois, il n’est pas préconisé de suivi particulier chez les patientes ayant eu recours à ce traitement.

Avant l'augmentation mammaire avec graisse

Avant l’intervention, deux consultations ont lieu. Ces consultations permettront au chirurgien de bien délimiter la demande de la patiente, mais également de lui expliquer l’intervention, les suites opératoires ou encore les potentielles complications potentielles faisant suite à cette intervention.

 

La consultation sera également l’occasion pour le chirurgien esthétique de prendre des mesures ainsi que des photographies cliniques.

La morphologie des seins sera évaluée : taille de la poitrine, diamètre transverse du sein (base), diamètre vertical du sein (hauteur), longueur du segment 3 (distance entre le sillon sous mammaire et l’aréole), recherche d’une asymétrie, position du sillon sous mammaire, taille et formes des aréoles, qualité de la peau (finesse, vergeture, élasticité), importance de la glande mammaire pré-existante, recherche d’un syndrome malformatif.

 

La distribution graisseuse de la patiente est également étudiée. Les zones donneuses principales sont le ventre, les poignées d’amour, la face interne des genoux et la culotte de cheval.

En cas de surpoids, il est préférable de corriger le surpoids avant le lipofilling au risque de perdre la graisse ré-injectée au cours de l’amaigrissement secondaire.

Des examens d’imagerie mammaire seront prescrits par le chirurgien, qui reverra les antécédents de la patiente.

Est prescrit un bilan sanguin, qui sera présenté en consultation d’anesthésie.

 

La technique utilisée est expliquée grâce aux schémas de la fiche de la SOFCPRE.

 

Recommandations avant l’intervention

Le tabac doit être arrêté un mois avant l’intervention, ainsi que pendant la cicatrisation

Toute prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires doit être cessée 10 jours avant l’intervention

Possible arrêt d’une contraception orale notamment en cas de trouble de la circulation ou de la coagulation

Une douche intégrale et un shampooing à la bétadine scrub aura lieu la veille au soir + le matin de l’intervention.

L'intervention chirurgicale de lipofilling

Hospitalisation pour lipofilling mammaire

 

L’intervention nécessitera le plus souvent une hospitalisation d’une nuit post-opératoire. Une intervention ambulatoire peut être envisagée dans certains cas.

 

Déroulement de l’intervention

 

Un dessin pré-opératoire est réalisé en position debout avant l’intervention.

 

L’intervention se déroule sous anesthésie et dure habituellement entre 2 et 3 heures en fonction du nombre de zones à aspirer et du volume à préparer et à ré-injecter.

 

Une antibioprophylaxie est systématiquement réalisée au cours de l’intervention.

 

Dans un premier temps, on réalise un prélèvement de graisse par une lipoaspiration (liposuccion) douce ou par aspiration manuelle.

 

La graisse est ensuite soigneusement préparée, on supprime les phases sanguine et huileuse ainsi que le sérum physiologique et on ne conserve que la graisse viable et de bonne qualité. Cette préparation peut s’effectuer par différentes méthodes pouvant être associées entre elles (centrifugation, filtration, décantation).

 

graisse lipofilling mammaire avis lipofilling mammaire paris augmentation mammaire avec graisse chirurgie mammaire chirurgie esthetique chirurgien plasticien paris 16

 

La greffe graisseuse est ensuite ré-injectée à la canule par des micro-incisions. La pression d’injection est minimale, la graisse est déposée selon des trajets rétro-traçants qui s’entrecroisent. Une harmonisation est obtenue par massages et passages de canule.

 

lipofilling mammaire bloc lipofilling mammaire paris augmentation mammaire avec graisse chirurgie mammaire chirurgie esthetique chirurgien plasticien paris 16 avant

 

lipofilling mammaire bloc lipofilling mammaire paris augmentation mammaire avec graisse chirurgie mammaire chirurgie esthetique chirurgien plasticien paris 16 apres

 

Le résultat est contrôlé immédiatement, en position demi-assise.

 

Un pansement modelant est mis en place sur la poitrine et sera conservé plusieurs jours. Une gaine ou un panty sont mis en place sur les zones aspirées.

 

Gestes associés

 

En cas de seins tubéreux, il peut être nécessaire de diminuer la taille et le bombement des aréoles et surtout de libérer l’anneau fibreux à la partie basse du sein afin d’éviter un aspect de double sillon inesthétique. Des techniques complexes associant pose d’implants mammaires, plasties glandulaires et aponévrotomies peuvent alors être utilisées pendant la même intervention ou lors de temps opératoires supplémentaires.

Après l'augmentation mammaire avec graisse

Sortie de la patiente le lendemain de l’intervention.

 

Soins locaux antiseptiques au niveau des incisions de la liposuccion et du lipofilling.

 

Port d’un panty ou d’une gaine pendant un mois. Soutien-gorge non compressif.

 

Nécessité de poser des congés d’environ 7-10 jours, arrêt de sport de 1 mois

 

Les douleurs varient d’une patiente à l’autre. Elles sont surtout présentes la première semaine au niveau des zones de liposuccion et s’accompagnent d’ecchymoses et d’œdème. Des traitements anti-douleur sont donc prescrits.

 

Traitement anticoagulant systématique pendant 10 à 15 jours.

 

Les résultats sont évalués à partir de 6 mois.

 

Suivi radiologique régulier.

Lipofilling mammaire : prix et prise en charge

L’augmentation mammaire par lipofilling bénéficie parfois d’une prise en charge par la sécurité sociale. Celle-ci peut être demandée en cas de malformations (seins tubéreux, syndrome de Poland, aplasie mammaire). En cas d’acceptation de la prise en charge, des dépassements d’honoraires seront indiqués sur le devis.

 

Le plus souvent, l’augmentation mammaire par lipofilling est une intervention purement esthétique, sans aucune prise en charge. Un devis est remis aux patientes en consultation.

Complications potentielles du lipofilling

Le lipofilling est une intervention fiable et bien codifiée.

 

Cependant des complications bien que très rares, sont possibles, comme au cours ou au décours de toute intervention chirurgicale.

 

  • Les ecchymoses douloureuses sont fréquentes au niveau des zones de liposuccion, un saignement post-opératoire persistant est plus rare.

 

  • Infection localisée au niveau du lipofilling, au niveau des zones de liposuccion pouvant nécessiter des traitements chirurgicaux locaux ou antibiotiques

 

  • Souffrance cutanée au niveau des zones de lipoaspirations

 

  • Nécrose graisseuse pouvant se manifester par une inflammation durable et par des nodules enkystés (kystes huileux de cytostéatonécrose).

 

  • Infections diffuses, très rares mais très graves nécessitant des soins chirurgicaux et réanimatoires urgents

 

  • Embolie graisseuse (très rare) : injection accidentelle de graisse dans la circulation sanguine, pouvant migrer vers le cœur puis vers le cerveau

 

  • Phlébite et embolie pulmonaire : complications rares mais possibles de toute chirurgie notamment au-delà de 2 heures d’intervention

 

  • Perforation lors de l’aspiration ou la ré-injection (très rare) : lésion musculaire, pneumothorax, hémothorax, perforation digestive pouvant se compliquer d’une péritonite

 

  • Cicatrices problématiques : hypertrophiques, chéloïdes, élargies, dépigmentées, hyperpigmentées

 

  • Imperfections : présence de creux ou de vagues au niveau des zones aspirées, asymétrie de forme ou de volume, insuffisance de résultat

Contact / RDV lipofilling mammaire

Protection des données & RGPD
En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande d’information et/ou de RDV formulée.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Le lipofilling mammaire en bref

  • Alternative aux implants mammaires en silicone

 

  • Présente l’avantage d’une liposuccion associée

 

  • Imagerie mammaire préalable

 

  • Vérification des antécédents personnels et familiaux de cancers du sein
  • Inconvénient : résorption d’une partie de la graisse au cours des 6 premiers mois

 

  • Ambulatoire ou hospitalisation d’une nuit

 

  • Durée intervention : 2 à 3 heures
  • Œdème, ecchymoses et douleurs sur les zones aspirées

 

  • Petits pansements pendant environ 15 jours

 

  • Port d’un vêtement compressif sur les zones de liposuccion
contact chirurgien esthetique paris 16 docteur johan luce
L’augmentation mammaire par lipofilling est la seule alternative aux prothèses mammaires actuellement autorisée en France. Cette technique chirurgicale permet d’obtenir des résultats modestes mais durables.
Docteur Johan Lucechirurgien esthétique spécialiste de la chirurgie mammaire

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 5

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?