Abdominoplastie / plastie abdominale

Abdominoplastie avant après

  • Before-Abdominoplastie avant - après
    After-Abdominoplastie avant - après
    Avant Abdominoplastie avant - après Après

Avant                         Après

Définition et indications du traitement chirurgical

La plastie abdominale (ou abdominoplastie) permet de réparer la peau du ventre en enlevant la partie abimée et en excès (tablier) et en retendant la peau saine.

 

En effet, la peau du ventre peut avoir été abimée lors d’une perte de poids massive (secondaire à un régime ou à une chirurgie bariatrique), après de multiples grossesses, au cours de grossesses gémellaires ou au cours d’interventions chirurgicales antérieures. Il peut ainsi persister un excès de peau et de graisse au niveau du ventre qui ne s’améliore pas même avec les régimes et une bonne activité sportive.

 

Plusieurs situations peuvent donc se présenter et nécessiter différents traitements chirurgicaux regroupés sous le terme abdominoplasties.

Avant l’intervention chirurgicale

2 consultations de chirurgie plastique sont obligatoires avant l’intervention. Au cours de ces consultations, on vérifiera qu’il s’agit d’une bonne indication, les principes de l’intervention, les suites opératoires habituelles et les complications potentielles vous seront expliqués.

 

La consultation médicale permet de préciser les antécédents, contrôler le poids et l’index de masse corporel (IMC ou BMI).

 

En cas de surpoids, il est préférable de le corriger avant l’intervention afin de diminuer le risque de complications et d’améliorer le résultat final. L’obésité morbide est traitée par mise en place d’une hygiène alimentaire adaptée et d’une activité sportive régulière après bilan préalable et non par une chirurgie plastique.

 

Le chirurgien vérifie :
– le relâchement de la peau ou tablier abdominal
– la présence des zones de graisse (lipoméries)
– l’état de la sangle musculaire abdominale
– l’absence de hernie au niveau du nombril ou de la ligne blanche (au milieu du ventre)
– les cicatrices pré-existantes (césarienne, endoscopie, sous costale, hernie, appendicite)

 

Au terme de cet examen, plusieurs situations sont possibles :

 

  • Surcharges graisseuses du ventre avec un faible relâchement de la peau, pouvant être traitées seulement par une liposuccionsans abdominoplastie,

 

  • Tablier abdominal important nécessitant d’être enlevé par abdominoplastie simple

 

  • Tablier abdominal minime nécessitant une mini-abdominoplastie, c’est-à-dire sans transposition ombilicale, en enlevant un excès de peau en quartier d’orange à la partie basse

 

  • Ventre « forcé », sans authentique tablier mais relâchement important de la peau du ventre associé à un écartement des muscles abdominaux que l’on appelle les muscles grands droits. Cet écartement appelé « diastasis » lorsqu’il atteint 5 cm de large donne un aspect bombé au ventre associé à la peau fripée et couverte de vergetures. On l’observe le plus souvent chez des patientes minces ayant eu de gros bébés ou des jumeaux.

 

  • Tablier abdominal majeur majeur, s’étendant en bas et en avant, mais également sur les côtés et au dessus du nombril, avec présence relâchement au niveau des fesses. Cette situation est celle des grandes pertes de poids, observées surtout après chirurgie bariatrique (anneau, sleeve, by-pass) qui nécessitent des abdominoplasties étendues : abdominoplastie avec cicatrice verticale dite en « fleur de lys » et abdominoplastie circulaire (body lift inférieur).

 

  • Hernie pariétale large qui nécessite une réparation par prothèse intra-péritonéale et ne relève plus de la seule chirurgie plastique mais nécessite l’intervention d’un chirurgien viscéral. Dans ce cas, la chirurgie plastique sera idéalement réalisée dans un second temps opératoire.

 

 

En pratique, ces anomalies peuvent être associées et il est par exemple très fréquent d’associer une abdominoplastie à une lipoaspiration des flancs (« poignées d’amour ») et à une cure de diastasis.

 

Un bilan pré-opératoire habituel est prescrit et sera présenté en consultation d’anesthésie, au plus tard 48 heures avant l’intervention.

 

Des photographies médicales sont toujours réalisées. Une gaine médicale et des bas de contention sont également prescrits.

 

Lors de la consultation, des photographies cliniques sont effectuées.

 

Les antécédents sont revus, des examens d’imagerie (échographie, scanner) peuvent être prescrits en cas de doute avec une hernie pariétale et un diastasis musculaire

 

Un bilan sanguin est prescrit et sera présenté en consultation d’anesthésie.

 

La technique chirurgicale utilisée est expliquée à l’aide des schémas de la fiche de la SOFPCRE (société française de chirurgie plastique).

 

Recommandations avant l’intervention

 

Arrêt du tabac au moins 1 mois avant l’intervention et pendant la cicatrisation

 

Arrêt de la prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires 10 jours avant l’intervention

 

Possible arrêt d’une contraception orale notamment en cas de trouble de la circulation ou de la coagulation

 

Douche intégrale et shampooing à la bétadine scrub la veille au soir et le matin de l’intervention.

L'intervention chirurgicale

Hospitalisation pour abdominoplastie

 

L’intervention nécessitera le plus souvent une hospitalisation de 2 nuits post-opératoires.

 

Déroulement de l’intervention de cure de l’abdominoplastie classique dite de « haute tension verticale »

 

Un dessin pré-opératoire est réalisé en positions debout et allongée avant l’intervention.

 

L’intervention se déroule sous anesthésie et dure habituellement entre 2 et 3 heures pour une plastie abdominale complète avec lipoaspiration des flancs et de la partie supérieure de l’abdomen et haute tension.

 

Une antibioprophylaxie est systématiquement réalisée au cours de l’intervention.

 

schema abdominoplastie paris abdominoplastie prise en charge chirurgie esthetique corps intervention esthetique chirurgien plasticien paris 16 apres 1

L’incision est basse afin de pouvoir dissimuler la future cicatrice dans la culotte. Cette incision doit être suffisamment longue pour enlever le tablier sur toute la longueur. L’excès de peau et de graisse est recruté par points de haute tension et retiré en coupant au-dessus du nombril (ou ombilic) qui est préservé. La peau saine est retendue vers le bas et le nombril est à nouveau extériorisé. Si nécessaire, une liposuccion de la région épigastrique et des flancs est associée dans le même temps afin d’harmoniser le résultat. En présence d’un diastasis (voir plus loin), celui-ci devra également être traité pendant la même intervention par une suture en corset. La peau est fixée aux muscles par des points de capitonnage, puis le nombril est extériorisé et après mise en place des drains, une suture soigneuse de la peau est faite.

Les suites opératoires de la cure

Lever dès le lendemain matin. Ablation des drains et pansement refait avant la sortie au 2e jour post-opératoire.

 

Soins locaux antiseptiques au niveau des cicatrices pendant environ 15 jours.

 

Port de bas de contention et injection d’anticoagulant pendant 15 jours.

 

Port d’un vêtement compressif pendant un mois.

 

Arrêt de travail d’au moins 15 jours, arrêt de sport d’un mois

 

Les douleurs varient d’un patient à l’autre. Elles sont surtout présentes la première semaine et constatées un niveau des zones de liposuccion éventuelle et/ou de la cure de diastasis.  Des traitements anti-douleur sont donc prescrits.

 

Les résultats sont évalués à partir de 6 mois.

Abdominoplastie : prix et prise en charge

L’abdominoplastie peut être prise en charge par la sécurité sociale. Une demande d’entente préalable est remplie dans le cas d’un tablier recouvrant partiellement ou totalement le pubis. En cas d’accord, un devis est remis sur lequel figure les dépassements d’honoraires.

 

Dans les autres cas, il n’y a aucune prise en charge possible et le tarif est fonction de l’importance de l’intervention à réaliser, détaillé sur un devis spécifique.

Complications potentielles

Comme après toute intervention chirurgicale, des complications bien que rares, sont possibles.

 

  • En cas de saignement post-opératoire, une reprise chirurgicale s’impose pour évacuer l’hématome et stopper l’hémorragie.

 

  • Sérome (lymphorrhée) : écoulement lymphatique pouvant nécessiter plusieurs ponctions évacuatrices

 

  • Infection localisée possible, nécessitant un traitement antibiotique et un geste chirurgical.

 

  • Infections diffuses, très rares mais très graves nécessitant des soins chirurgicaux et réanimatoires urgents

 

  • Souffrance cutanée (nécrose) au niveau des zones de lipoaspirations, du nombril, ou du centre de la cicatrice en cas d’excès de tension,

 

  • Phlébite et embolie pulmonaire : complications rares mais possibles de toute chirurgie notamment au-delà de 2 heures d’intervention

 

  • Perforation lors de l’aspiration de graisse (très rare): lésion musculaire, perforation digestive.

 

  • Cicatrices problématiques : hypertrophiques, chéloïdes, élargies, dépigmentées, hyperpigmentées

 

  • Imperfections : asymétrie, excès latéraux (« oreilles cicatricielles »), ombilic peu naturel (plat, étroit, trop large)

Contact / RDV Abdominoplastie Paris

Protection des données & RGPD
En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande d’information et/ou de RDV formulée.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

La plastie abdominale / l’abdominoplastie en bref

  • Suppression du tablier abdominal et remise en tension de la peau du ventre

 

  • Possible association à une liposuccion (flancs, pubis, au-dessus du nombril)

 

  • Cicatrice abdominale longue et basse, dans la culotte
  • Prise en charge partielle possible par la sécurité sociale

 

  • Hospitalisation : 2 nuits post-opératoires

 

  • Durée intervention : 1h30 à 3 heures
  • Pansement pendant environ 15 jours

 

  • Port d’une gaine compressive
contact chirurgien esthetique paris 16 docteur johan luce
Un authentique tablier abdominal ne peut pas disparaitre grâce à l’activité sportive ou un régime équilibré. Seule une abdominoplastie permettra de s’en débarrasser définitivement.
Docteur Johan Lucechirurgien esthétique spécialiste de la chirurgie de la silhouette

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de votes : 9

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?